En plus de 20 ans nos missions ont évoluées au gré des différents schémas handicaps rares qui ont modifié et façonné autrement nos champs d’intervention.

Cette diversité de collaborations nous permet d’être actifs au sein de multiples projets variés.

Nous continuons de rayonner sur tout le territoire national à la demande des personnes en situation de double déficience sensorielle, des familles ou des professionnels qui les accompagnent. Mais, nous devons désormais répondre à de nouvelles exigences de recherches, de partenariats, de collaboration internationale, de création et de diffusion d’outils spécifiques pour sensibiliser sur cette forme de handicap rare.

Nous avons la chance de travailler en équipe ET en réseau. Nous avons donc des projets au sein de notre équipe et nous sommes également impliqués dans des groupes de travaux nationaux et internationaux.

Cette diversité de collaborations nous permet d’être actifs au sein de multiples projets variés.


QUELQUES-UNS DE NOS PROJETS

.

DES TRAVAUX DE RECHERCHE :

  • Le vieillissement et la double déficience sensorielle

Il s’agit à la fois de centraliser les ressources peu nombreuses et de travailler cette thématique sur le terrain pour étayer des prises en charges plus adaptées.
Objectif : appréhender les problématiques spécifiques, informer et sensibiliser.

  • Surdicécité et parentalité

Elaboration de questionnaires pour mieux comprendre le vécu des personnes concernées, partage de témoignages de vie via les médias. Une partie du travail s’est déroulé en partenariat avec l’association Droit Pluriel pour le recueil de 2 témoignages.
Objectif : valoriser et faire remonter les demandes autour de cette thématique, étoffer la recherche et les ressources dédiées, soutien aux parents et aux familles.


DES TRAVAUX DE COLLABORATION LOCALES, NATIONALES, INTERNATIONALES, D’ETAYAGE ET D’ANIMATION DE RESEAU SUR LA DOUBLE DEFICIENCE SENSORIELLE :

  • Communauté de pratique des instructeurs de locomotion et des avéjistes. Collaboration locale.
    Objectif : prendre conscience des besoins spécifiques et progresser dans l’accompagnement de personnes en situation de double déficience sensorielle.
  • Journée Yarnbombing. Collaboration internationale avec DBI pour la journée mondiale de la surdicécité.
    Objectif : rendre visible ce handicap rare, interpeller les pouvoirs publics, sensibiliser le grand public et créer une journée de rencontre.


DES TRAVAUX DE CONCEPTION D’OUTILS D’INFORMATION, DE SENSIBILISATION, DE FORMATION ET DE DIFFUSION DES CONNAISSANCES :

  • Création d’un guide pédagogique sur les modalités de communication tactiles.

Création d’un guide comprenant 10 fiches didactiques et thématiques sur les différentes modalités tactiles possibles et les principes fondamentaux de communication verbale et non verbale avec une personne double déficience sensorielle.
Objectif : sensibiliser et permettre aux équipes de se saisir d’outils et de principes afin de permettre et d’améliorer la communication avec les personnes en situation de surdicécité.

  • Mise à jour du site internet

Objectif : rendre visibles nos actions et nos missions ; centraliser et partager au public les ressources sur la surdicécité.

  • Création de 4 films accessibles sur la surdicécité

Nous avons réalisé 4 films sur la surdicécité (présentation de la surdicécité, surdicécité et communication, surdicécité et déplacements, surdicécité et accès à l’information) afin de déconstruire les représentations et autres fausses idées reçues. Ces films sont sous-titrés et interprétés en LSF. Ils seront prochainement disponibles.
Objectif : rendre visible la surdicécité, sensibiliser aux problématiques de vie que peuvent engendrer cette double déficience sensorielle mais aussi aux potentialités des personnes.


DU SOUTIEN AUX ASSOCIATION DANS LEUR PROJET DE RECONNAISSANCE DE LA SURDICECITE AUPRES DES POUVOIRS PUBLICS

  • Un groupe d’associations s’est constitué afin de faire valoir la reconnaissance de la surdicécité. Le Cresam est ravi d’être associé à la réflexion dans cette démarche.

DEVELOPPEMENT D’OUTILS DE DIAGNOSTIC ET D’ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUES :

  • Le V.I.G – Vidéo Interaction Guidance

Une méthodologie d’analyse et d’accompagnement via la vidéo.
Objectif : favoriser les interactions harmonieuses entre la personne en situation de surdicécité et son partenaire dans divers contextes.

  • Le COMVOOR : aménagement et adaptation de l’outil
    Objectif : pouvoir le proposer aux professionnels

  • Service « Discussions » :
    Nous avons ouvert lors du premier confinement un service de “discussions”. Nous nous sommes rendus disponibles pour simplement échanger à la demande des personnes en situation de double déficience sensorielle qui en ressentaient le besoin. Nous nous sommes adaptés le plus possible à la demande et au moyen de communication nécessaire (oral, LSF, écrit, visio…). Ce service est toujours actif.
    Objectif : offrir un espace de communication à distance afin de rompre l’isolement des personnes en situation de surdicécité et de leur permettre de maintenir des liens sociaux.

  • Création d’un plateau technique :

Elaboration d’un réseau de professionnels sensibilisés ou spécialisés dans le champ de la double déficience sensorielle.
Objectif : repérer les personnes ressources et créer un réseau qui puisse permettre des accompagnements plus adaptés.

Et tant d’autres projets en cours, à partager bientôt avec vous…