Le CRESAM est le centre national de ressources « Handicaps Rares » spécialisé dans la double déficience sensorielle.


L’HISTOIRE DU CRESAM ET SON CADRE LÉGAL

En 1996, le Ministère du Travail et des Affaires sociales, à la demande des associations, réunit un groupe de travail chargé d’étudier les lacunes graves de la prise en charge des personnes atteintes de handicaps rares.

En mai 1997, la proposition de création de Centres de Ressources est retenue par le Ministère.

C’est en juin 1998 que le Directeur de l’Action Sociale donne l’autorisation de la création à titre expérimental, et pour 5 ans renouvelables, de trois Centres de ressources. Le CRESAM (Centre de Ressources Expérimental pour enfants et adultes Sourds Aveugles et sourds Malvoyants) ouvre ses portes en septembre 1998.

Il est aujourd’hui appelé :

Centre National de Ressources Handicaps Rares – Surdicécité.


ASSISE REGLEMENTAIRE ET TEXTES DE RÉFÉRENCE

L’arrêté des Affaires Sociales du 2 août 2000, définit la notion de « handicap rare » sur le plan qualitatif et quantitatif.

Le décret du 18 décembre 2003 (n° 2003-1217) relatif à la liste des établissements ou services accueillant certaines catégories de personnes et relevant du schéma national d’organisation sociale et médico-sociale (prévu au 1° de l’article L. 312-5 du Code de l’action sociale et des familles, codifié par la suite aux articles D.312-193 et D.312-194 du Code de l’action sociale et des familles), vient compléter le dispositif réglementaire et modifier les dispositions issues de l’arrêté du 2 août 2000.

Le décret interministériel du 23 octobre 2009 officialise le premier schéma national pour les handicaps rares pour les centres de ressources nationaux. Le CRESAM est dédié à la double déficience sensorielle, visuelle et auditive.

À l’été 2010, le Groupement National de Coopération Handicaps rares (GNCHR) est créé et les Centres Nationaux de Ressources (CNRHR) deviennent pérennes (parution au Journal Officiel).

Entre 2014 et 2018, le 2ème schéma national pour les handicaps rares permet l’émergence des ERHR (Equipes Relais Handicaps Rares).

Aujourd’hui, le dispositif intégré se compose du GNCHR, de 4 CNRHR et de 12 ERHR.

En savoir un peu plus sur les schémas handicaps rares.


L’ASSOCIATION GESTIONNAIRE DU CRESAM EST L’APSA

L’APSA (Association pour la Promotion des Personnes Sourdes, Aveugles et Sourdaveugles), reconnue d’utilité publique, a son siège au 116 Avenue de la Libération à Poitiers.

L’APSA gère 13 établissements et services médico-sociaux accompagnant des personnes déficientes sensorielles, organisant des prises en charges adaptées pour tous les âges, de la toute petite enfance jusqu’au terme de la vie. Le CRESAM est quant à lui dédié au soutien, à la documentation, à la recherche/innovation et à la formation pour le handicap rare surdicécité.